Accueil

 

  Oné respé pou tout moun 

L'esprit Divin peut nous guérir 

 

2332581695-small-1.jpgAvec ce qui suit, il ne s'agit pas de remettre en question la science de la médecine et surtout pas de refuser l'assistance médicale ! Jésus Christ lui-même utilisa des moyens matériels quand il prit de l'argile pour oindre les yeux de l'homme aveugle. Si l'on admet dans l'univers l'existence d'un principe universel de la guérison, notre nature imparfaite fait que notre guérison ne peut provenir que d'un seul pouvoir guérisseur inhérent à notre force spirituelle. Les acquis de la science médicale, les méthodes médicamenteuses et mécaniques fournissent les bases sur lesquelles la puissance de l’esprit peut se concentrer afin que le principe guérisseur soit à même d’agir.

 

Jésus Lui-même utilisait des médicaments ! L’esprit, étincelle de vie de l'homme, peut le guérir s'il le veut ! Le corps de l'homme est un temple sacré en lequel habite l'Esprit. L'intelligence de l'homme est l'intelligence de Dieu qui a fait le bipède à son image. En fait, le tout de Dieu remplit l'univers tout entier, et en même temps ce tout de Dieu est dans chaque homme, jusque dans chaque cellule séparée du corps, comme dans chaque brin d'herbe. D'ou la justification d'une médecine "terrestre" à l'image d'une médecine "céleste Le monde et la maladie ne sont pas un lieu hostile dans lequel l'homme serait voué à une vie de pécher et de misère en attendant que la maladie, épreuve purificatrice, lui ouvre les portes du Ciel !!! Dieu n'est pas un être terrifiant qui envoie la maladie pour châtier les hommes téméraires. La maladie est un mouvement de la matière.

 

LA GUERISON DE N'IMPORTE QUELLE MALADIE GRACE A LA PUISSANCE DE L'INTELLIGENCE DE DIEU...

 

Les guérisons primitives furent mentales. Les premiers sorciers guérisseurs qui croyaient que la maladie du corps était l’invasion d’esprits mauvais étaient près de la vérité. Quel est le principe fondamental de guérison ? C’est l’Intelligence divine, l’intelligence de Dieu qui sature chaque particule de matière dans l’univers...  A l’image des mystiques…

 

L’enseignement de Jésus nous aide à comprendre que l’homme est une trinité opérant sur trois niveaux : l’homme est essence divine, c’est son côté immuable. L’homme est libre, il possède le pouvoir de choisir de s’orienter vers la vie intérieure et son essence divine ou bien de se tourner vers l’extérieur. L’homme est intégré dans le monde. Jésus a insisté sur le fait que si l’homme maintient son intelligence tournée vers la perfection spirituelle, cette dernière inondera l’homme jusque dans ses états physiques.

 

Pour guérir, Jésus fait appel à l’Esprit contemplant l’image parfaite de Dieu qui se réfléchit en lui et dont il est parcelle, et qui se reproduit dans le corps. L’intelligence est la cause, le corps est l’effet. Si la cause est bonne, l’effet est bon. le reflet de cette réalité mentale a pu être contemplé dans les mystiques qui ont imprimé dans leur corps les Saints Stigmates du Christ. Leur esprit épousant parfaitement l’Esprit Divin dans son fils Jésus, ils étaient capables de reproduire dans leur chair les blessures de la chair du Christ. De Saint François d’Assise à Sainte Rita, Padre Pio, Marthe Robin. Sont  les serviteurs de Dieu à s’unir avec lui de la sorte. En comprenant cette puissance et l’étendue de la loi d’Intelligence, on a à disposition une infinie source de puissance.

 L’homme est parcelle de Dieu

 

Comment édifier une foi forte, celle qui soulève des montagnes, celle qui triomphe de la maladie ? Tout d’abord, il faut savoir que la foi n’est pas toujours innée et quelle procède aussi de la connaissance. La foi surgit ou s’affermit quand la connaissance est là. Il faut savoir que le corps est le fruit de la volonté de Dieu, mais aussi de l’union d’une cellule mâle à une cellule femelle. L’ovule fécondé possède des possibilités en puissance, car elle est habitée par toute l’intelligence de Dieu. Comme dit le Psalmiste : « Je suis fait terriblement et merveilleusement ». C’est là le point fondamental du traitement de la guérison. La connaissance de cette vérité terrible et merveilleuse, je suis une parcelle de Dieu et de l’Univers. Je crois que la personne humaine est une idée parfaite dans l’Esprit de Dieu. Pour guérir, je dois donc placer ma propre pensée sur le même plan que l’Intelligence Universelle de Dieu pour Lui laisser accomplir la guérison que sa perfection peut réaliser.

 

L’esprit uni à Dieu ne peut être malade !

 

Il ne faut pas nier l'existence de facteurs extérieurs qui sont causes de maladie. Ce sont les virus divers, les blessures, les coups, les fractures, etc. Mais si la cause est différente, le processus de guérison sera le même.

 

La maladie surgie de l'extérieur se transformera très vite en déformation de la pensée. A ce moment-là l'homme oublie que l'Intelligence Infinie possède une énergie formidable et possède un pouvoir sans limite. Aussi longtemps que l'homme sera aveugle devant ce fait, il continuera à vivre comme un esclave, l'esclave de son corps.

 

Il ne nous faut pas oublier, surtout quand la maladie et la souffrance sont là que rien dans l'univers tout entier n'a le pouvoir de nous frustrer parce que nous sommes UN avec l'intelligence de Dieu. Le contrôle de la maladie et de la douleur pourra se faire grâce au mental. Il faut alors changer le caractère du flux de la pensée consciente et inconsciente pour pouvoir s'acheminer vers la guérison. Si le problème est un problème de pensée, alors, la solution est elle-même un problème de pensée. Nous avons donc en nous les moyens de notre guérison. Ce ne sera pas en force de volonté, ou de concentration, mais en unification de nous même avec l'Intelligence Universelle de Dieu, qui n'a jamais une pensée de maladie, et ne peut jamais prendre la forme d'une maladie.

 

Vous êtes le 43052ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

muralwp-1.jpg

×